Aller au contenu

138 – ANNE-CHRISTINE DE WITTELSBACH (1704-1723)

138 - ANNE-CHRISTINE DE WITTELSBACH (1704-1723)

Princesse de Piémont

138 MARIAGE CH EM III 1722
Y-a-t'il un espoir dans une nouvelle alliance entre la Bavière et la Savoie ?

Fille de Théodore de Wittelsbach, duc palatin de Soulzbach et de Marie-Amélie de Hesse -Rheinfeld.

La tension diplomatique entre Turin et Paris ainsi que le mauvais souvenir de la mort de la duchesse de Bourgogne, tout poussa Victor-Amédée II à chercher de nouvelles relations matrimoniales pour son fils. Aucune Habsbourg n’étant disponible et d’ailleurs la rancœur du roi le poussant à ne vouloir pour son fils qu’une union politique sans aucune passion amoureuse, on chercha sinon au hasard mais sans grande attention dans des cours « neutres » d’où le choix d’une princesse bavaroise en 1722. En fait, quittant ou plutôt s’éloignant de l’orbite française, la cour de Turin retrouvait ses intérêts rhénans qu’elle avait oubliés depuis Adélaïde–Henriette (103) et Louise-Christine de Savoie-Carignan devenue   de Bade-Bade (122). Anne-Christine marquait d’ailleurs l’entrée des Hesse-Rheinfeld dans la grande vie diplomatique internationale.

Fête de 1722 pour le mariage à Turin de Charles Emanuel III et de Christine de Bavière.
Fête de 1722 pour le mariage à Turin de Charles Emanuel III et de Christine de Bavière.

Anne-Christine première épouse donc à Verceil en 1722 le prince de Piémont, Charles-Emmanuel (III).

Elle mourut en mettant au monde un fils qui la suivit rapidement dans la mort. Le pauvre Charles–Emmanuel qui perd aussi au même moment sa mère et sa grand mère, se retrouve bien seul face à un père de plus en plus hostile à son égard.

Famille de Charles Emanuel III. Tableau symbolique attribué à Domenico Duprà.  A la droite de roi, son fils Victor Amedée, future souverain et ses filles Eleonora Teresa, Maria Luisa Gabriella et Maria Felicita ; avec sa second femme Polixene de Hesse. A sa gauche, son fils Benoit Maurice de Chablais et sa troisième femme Elisabeth de Lorraine. A l’extrême gauche Christine de Bavière sa première femme.
Famille de Charles Emanuel III. Tableau symbolique attribué à Domenico Duprà.
A la droite de roi, son fils Victor Amedée, future souverain et ses filles Eleonora Teresa, Maria Luisa Gabriella et Maria Felicita ; avec sa second femme Polixene de Hesse.
A sa gauche, son fils Benoit Maurice de Chablais et sa troisième femme Elisabeth de Lorraine.
A l’extrême gauche Christine de Bavière sa première femme.

103, 135,136, 137, 139,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *